Ouvrir l’espace théâtral, parcourir le temps.

Mission

Le Théâtre Dérives Urbaines a été fondé en 1982 et fait encore aujourd’hui partie intégrante du paysage culturel professionnel de l’Outaouais. Ayant à son actif plus d’une quarantaine de créations qui ont été diffusées sur l’ensemble du territoire de Gatineau, mais aussi en Ontario, en France et dans l’Ouest canadien, la compagnie s’est spécialisée ces dernières années dans le théâtre patrimonial, afin de transmettre la richesse de l’histoire de la région, des femmes et des hommes qui l’ont façonné.

Voué à la création d’œuvres originales, Dérives Urbaines offre des productions innovantes qui jouent souvent avec les formes traditionnelles du spectacle et explorent l’incidence de l’espace sur l’évènement théâtral. La compagnie, qui ne dispose pas d’un lieu de diffusion permanent, présente toutes ses productions en résidence dans des salles ou en plein air. Privilégiant d’ailleurs les espaces extérieurs comme lieux de représentation, elle propose des expériences immersives grâce à ses animations et ses parcours déambulatoires.

Jouant un rôle unique tant auprès du public que des artistes professionnels d’ici, la longévité du Théâtre Dérives Urbaines s’explique par un enracinement dans son milieu, par la diversité et l’originalité de ses productions et surtout par une créativité qui ne se dément pas depuis trente-neuf ans.

Prix

  • Prix Rideau Awards pour la création de l’année, 2010
  • Prix en arts de la scène remis par l’Avant-Première lors des Culturiades, 2010
  • Prix d’Excellence de la Fondation des arts et des lettres de l’Outaouais, 2007

Historique

1982-1996

Au départ, la compagnie s’est surtout fait connaitre par ses nombreuses expériences théâtrales : théâtre d’appartement, interactif, théâtre déambulatoire, utilisation de lieux non conventionnels et de scènes éclatées. Elle s’est adressée à des publics variés : préscolaire, adolescents et adultes. Elle s’est démarquée par des textes à caractère sociopolitique ou empreints de poésie et d’un humour absurde. Une centaine de représentations par année ont été jouées au Québec, en Ontario et dans l’ouest canadien. Elle a tourné à trois reprises en France en plus d’y séjourner en résidence.

1996-2002

En parallèle avec son théâtre de création, Dérives Urbaines a développé un théâtre sur mesure afin de répondre aux demandes des organismes sociaux, communautaires et corporatifs de son milieu. Cette activité s’est intensifiée pendant quelques années pour finalement devenir autonome et se dissocier du théâtre de création. Le théâtre de commande a fait l’objet de plus d’une centaine de pièces écrites par des auteurs d’ici, de Montréal ou d’ailleurs.

2003-2010

Avec l’arrivée d’un groupe de jeunes artistes au sein de la compagnie : auteur(trice)s, metteur(e)s en scène, comédien(ne)s et concepteur(trice)s divers, le théâtre de création a connu un nouvel élan. Cette période est, entre autres, marquée par la série des Morceaux d’amour. Ces créations s’articulant autour du thème de l’amour ont été présentées sous forme de happening tous les ans pendant six ans à la Saint-Valentin. La dernière édition, Gino, s’est vue décernée deux prix pour la création de l’année.

2011-2019

L’obtention de financement du Conseil des arts et des lettres du Québec permet la création d’un nouveau spectacle pour le public scolaire Gatineau by night. D’autres créations pour adolescents et enfants suivront au cours de cette décennie et Dérives Urbaines fera de plus en plus sa marque en tournée dans les écoles de la région et ailleurs. C’est aussi à cette époque qu’un nouvel angle artistique commence à être exploré par l’équipe en place : le théâtre patrimonial et les animations historiques. Au fil des parcours déambulatoires et des spectacles en plein air, Dérives Urbaines s’est forgé des partenariats solides avec divers organismes oeuvrant en patrimoine sur son territoire afin de mettre en valeur l’histoire de la région de l’Outaouais, toujours à travers la lentille du théâtre.